jeudi 27 octobre 2016

Correction du DS n°1. Question 2 non spé (TS)


Question 1
Les gènes étudiés sont portés par le chromosome X. Il n'y a donc qu'un seul chromosome qui porte les gènes chez le mâle.
Rappel du croisement étudié :
(F B Fu // f B fu) x (f b fu // Y)
Les gamètes produits sont donc :
pour la femelle : F B Fu, f B fu, F B fu, f B Fu
pour le mâle ; f B fu
Etant donné qu'on ne s'intéresse qu'aux descendants mâles, le chromosome X ne peut provenir que de la femelle puisque le Y est apporté obligatoirement par le mâle. Le génotype des mâles descendants correspond donc aux gamètes produits par la femelle.
Les génotypes des mâles sont donc les suivants :
(F B Fu // Y), (f B fu // Y), (F B fu // Y), (f B Fu // Y)
   5218               4160               93                  124
On constate que les deux premiers génotypes correspondent aux gamètes parentaux, alors que les deux derniers correspondent aux gamètes recombinés.
Il y a donc beaucoup plus de parentaux que de recombinés. Ces résultats ne peuvent être obtenus que par un brassage intrachromosomique. On peut même affirmer que ces résultats sont obtenus par crossing-over équilibré entre les deux homologues, c'est à dire que la chiasma passe entre les deux gènes bar.
Question 2
On constate que les descendants étudiés ici sont en très petits nombre. On a donc à faire à un évènement statistiquement très rare, bien plus rare qu'un crossing-over équilibré. Il s'agit d'un crossing-over inégal comme le montre le schéma ci-dessous.











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire